Fermeture du centre d'aide à l'enfance

Mardi dernier , afin d’éviter les regroupements et donc la possibilité de contamination entre les bénévoles, les salariés et les enfants, les responsables avons pris la décision de fermer le centre. Ils vont continuer de faire de la prévention en espérant que la situation ne s'aggrave pas trop.

"Nous pensons fort aux enfants. Cette décision est très douloureuse mais nécessaire" disent ils.

Malgré la fermeture du centre, François, le coordinateur continue la prévention dans les daaras proches du centre et dans Grand Mbour. Il échange sur la maladie avec les talibés et le marabout afin de les sensibiliser et montre une expérience avec les paillettes qui représentent les microbes pour rendre le tout un peu plus concret. Il explique comment bien se laver les mains et les gestes barrières. Enfin un grand talibé est désigné responsable de mettre et changer la bassine d'eau chaque jour avec la javel ou le savon que nous offrons.

 Un grand merci à lui pour sa dévotion aux enfants. 💗

 

 

 

A partir de la semaine prochaine distribution dans 4 daaras de pain chaque jour soit +/- 260 pains🥖. Merci à l’équipe de la boulangerie qui travaille pour assurer le minimum aux enfants.

Ils seront distribués chaque matin et placés dans des caisses plastiques données aux daaras pour l’occasion afin de faciliter la conservation dans des conditions d’hygiène correctes.

 

Les Actions de Dunesaventure pour ses enfants:

    Cathy A a continué à faire des achats pour le centre: du matériel pour la boulangerie ( 2 cul de poule, 3 boite, poche jetables, 1 rouleau à pâtisserie et2 fouet lacor), et  les ventilateurs pour les différentes salles. 

Et avec les derniers sous du " père noël tirelire éléphant 2019" elle a acheté de quoi compléter encore les petits déjeuners des enfants.

 

Grâce à la tirelire de Noël, l'association pour une enfance au Sénégal  a reçu :  91 Pots de karité destinés aux massages ,et, soins des enfants des rues, 3 grandes nattes pour les soins faits dans les daaras, 48 brosses à dents, ainsi que des médicaments.. pour déparasiter, antidouleurs, antibiotiques,  des collyres, pommades antibiotiques, des vitamines...

 

   Puis nous allons leur acheter du matériel pour la boulangerie

 

 

 

Le  conduit du four pour évacuation des fumées est fait.

 

 

 

 

   Et le présentoir est presque terminé.

Qui sont ces enfants Talibés en Afrique de l’Ouest ??

 

 

   La misère et le manque de sens de responsabilité poussent les parents à abandonner leurs enfants aux mains de ces esclavagistes qui se font passer pour des marabouts. L'histoire se répète et régresse sacrément... Notez bien que ces enfants n'apprennent pas à lire, ils ne comprennent pas ce qu'on leur demande de répéter. Ils sortiront aussi ignorants mais plus malléables que lorsqu'ils y sont rentrés, en connaissant le Coran par coeur sans en saisir la signification, décérébrés, dévastés. Enfin pour ceux qui s'en sortent (il y a des morts car on les tabasse mais on ne les soigne pas), soit ils seront mendiants à vie, soit ils finiront violés par les plus grands, s'ils décident de s'échapper à cause des mauvais traitements en tous genres, comme le font bon nombre d'entre eux. Ou les deux... Ils finiront de toute façon dans la rue, une génération perdue et sacrifiée.

      Cathy A a remis le chèque du Père Noël Tirelire de Dunesaventure au responsable François et au trésorier Jules, et François nous explique le fonctionnement de cet établissement:

 

"Nous accueillons une centaine d’enfants chaque jour (du lundi au vendredi). En accueillant ces enfants des rues, nous leur offrons l’opportunité de retrouver leur âme d’enfant.
Leur éveil est primordial pour favoriser leur insertion sociale. Ainsi, nous consacrons beaucoup de temps aux jeux ludiques et pédagogiques mis en place avec notre équipe de Psychomotriciennes Sans Frontières. Ces ateliers sont assurés par Maguette, notre employée, et les bénévoles: dunesaventure a donné des jeux

 

 

L’activité de l’infirmerie s’articule autour de deux axes : les consultations et les soins (principalement des pansements). Amara, notre infirmier, distribue entre 140 à 190 soins par semaine. Dunesaventure a déjà amené des médicaments et pansements et nous allons sous peu en acheter encore.

 

Nous distribuons plus de 300 petits déjeuners chaque semaine, composés d’un morceau de pain beurré et d’une tisane locale : des apports nutritionnels essentiels pour chacun d’entre eux. Lorsque nous le pouvons, ou grâce au soutien des bénévoles, nous enrichissons ce petit déjeuner de fruits, de beignets, ou de laitages : dunesaventure a offert à ce jour un grand nombre de petits déjeuners, vendredi dernier, ils étaient 230 pour ces petits déjeuners

 

En plus des douches de l’infirmerie pour les enfants infectés en amont des soins, nous distribuons tous les jours entre 20 à 35 douches pour les enfants qui le souhaitent. Cette activité réalisée à l’aide des bénévoles est encadrée par Nogoye, notre employée logistique responsable des douches. Les plus démunis sont changés avec de nouveaux vêtements : dunesaventure a donné des vêtements, des savons, de la lessive etc….

 

Notre volet éducation comprend notre salle de classe et nos projets de formation professionnelle. La salle de classe est assurée par notre instituteur Omar Faye: dunesaventure va électrifier et ventiler tout le centre

 

 

Nous développons actuellement des programmes de formation professionnelle / d’apprentissage dans le cadre de nos projets « Jardin pédagogique » et « Boulangerie traditionnelle » (en cours de mise en place).

 

 

 

 

 

Dunesaventure va aider à finaliser la construction de la cheminée pour le four à pain, financer l'aménagement de la boulangerie pour la vente du pain

 

Actuellement, le centre a réussi à identifier 128 daaras (école coranique) bénéficiaires de nos activités, ce qui représente près de 2 560 talibés. Nous estimons qu’entre 100 à 250 enfants fréquentent notre centre chaque jour.

 

 

    Dernièrement le footballeur Patrick VIEIRA , aussi touché que nous par le charisme de François et l'atmosphère de sérénité que pouvait trouver tous ces enfants dans ce bel établissement, est devenu le parrain du centre.